RSS Feed
Accueil » Sport

Fair-play financier : le PSG joue-t-il le jeu ?

29 juillet 2013 Pas de commentaires

Sous l’impulsion de Michel Platini, l’UEFA a instauré le fair-play financier, une règle qui veut que les clubs ne dépensent pas plus que les revenus qu’ils génèrent. Cette règle a pour objectif d’empêcher que des clubs ne s’endettent trop pour augmenter leur budget, faisant ainsi une concurrence déloyale aux cercles qui appliquent des règles de gestion plus saines.

Cependant, alors que les riches mécènes investissent de plus en plus dans les clubs européens (Chelsea, PSG, Monaco, etc.), des tas de combines permettent de contourner le fair-play financier, ces puissants acteurs financiers disposant de nombreuses autres entreprises.

Un exemple concret avec le PSG : le club reçoit environ 200 millions par an de la part de l’Office du tourisme du Qatar. De l’argent en provenance des autorités d’un pays qui est directement impliqué dans le club. Certains spécialistes estiment que le montant offert est bien supérieur aux retombées pour l’émirat. Cette opinion semble corroborée par l’explosion des revenus de Paris, qui auraient augmenté de 80 % depuis l’année dernière.

D’ici quelques semaines, le PSG devra envoyer à l’UEFA son budget pour cette saison. S’il a déjà été validé par la FFF, l’UEFA a également son mot à dire. Du côté de Paris, par l’entremise de Jean-Claude Blanc, on estime ne rien avoir à se reprocher.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Actualités complémentaires :

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>