RSS Feed
Accueil » Restaurant

Le Pantruche un duo raffiné

27 avril 2012 Pas de commentaires

Pantruche, en vieil argot, signifie Paris, ce qui colle à merveille à ce bistrot situé au sud de Pigalle. Édouard Bobin et Frank Baranger en ont saisi l’esprit: «Cet endroit était un bordel. Mon beau-père, policier, y a même fait une descente», s’amuse Franck. Depuis, le quartier s’est embourgeoisé mais dans la salle, des lampes rouges continuent de diffuser une ambiance tamisée. La cuisine, elle, est raffinée. Franck Baranger, ancien élève de Christian Constant, aime à cuisiner le poisson. Son huître en tartare au bouillon de cresson wasabi et soja est un délice. Mais le meilleur reste le dessert: un soufflé au Grand Mamier divinement crémeux à l’intérieur. Menus à 18 euros (midi) et 34 euros.

  • Adresse : 3, rue Victor-Massé, Paris 9e – 01 48 78 55 60

Pantruche

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Le Pantruche un duo raffiné, 5.0 out of 5 sur un total de 1 rating

Actualités complémentaires :

  • Soleil, détente et gourmandise sur les terrasses de Paris Quand les beaux jours arrivent, les boutiques de lunettes de soleil comme les terrasses sont prises d’assaut. D’autant plus qu’il est certain que cela est du domaine de l’éphémère à Paris. […]
  • Taxiresto : la solution pour se faire livrer à moindre coût Paris, la capitale française fait partie des villes du monde où il y le plus d’événements culturels. En effet il y a toujours une nouvelle exposition, un vernissage , un musée à visiter ou […]
  • La cuisine alternative et végétarienne à Paris Curieux ou inconditionnels des cuisines alternatives, végétariennes, bio, vegan, et bien d’autres, voici quelques adresses parisiennes. Gare aux caricatures et aux clichés, ces restaurants […]
  • Verres de Contact Voilà un restaurant qui contentera aussi bien les adeptes de crépinettes de pieds et oreilles de cochon que les amateurs de croque- monsieur à l’encre de seiche. Derrière la formule de ce […]
  • Vivant restaurant Art Brut Pierre Jancou est un homme de caractère. Ses anciens restos La Crémerie, Racines, sa gouaille, sa passion pour la vigne en témoignent. Il y a un an, alors qu’il s’était éloigné de Paris […]

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>