RSS Feed
Accueil » Actu

Manifestation contre la loi qui pénalise la négation du génocide arménien

23 janvier 2012 Pas de commentaires

15 000 manifestants se sont rassemblés dans les rues de Paris pour protester contre la nouvelle loi française qui pénalisera quiconque tiendra des propos ou rédigera des écrits négationnistes à propos du génocide arménien. Il s’agit en quelque sorte d’une loi Gayssot à la sauce arménienne, qui interdit tout propos révisionniste ou négationniste à propos de la Shoah.
Pour rappel, cette proposition de loi avait déclenché l’ire d’Ankara, qui avait immédiatement rappelé son ambassadeur. Depuis, la Turquie ne cesse de faire pression sur la France pour que le texte soit rejeté. Aux pressions officielles est désormais venu s’ajouter la pression de la rue, avec ses 15 000 manifestants, pour la plupart d’origine turque. Ils étaient de Paris, mais aussi d’Allemagne, de Belgique ou encore des Pays-Bas.
Si la Turquie reconnaît la mort de 500 000 Arméniens entre 1915 et 1917, elle rejette en bloc l’utilisation du mot génocide. Si cette différence tient de la sémantique, ce dossier concerne avant tout la liberté d’expression, ainsi que la liberté de la recherche historique. Après la Shoah, le génocide arménien, faudra-t-il légiférer sur le massacre des Indiens d’Amérique, la tragédie du Rwanda, le massacre des Vendéens, l’esclavagisme et toutes les tragédies qui ont émaillé l’histoire tourmentée de notre civilisation ? Si la loi passe, est-ce que les responsables de l’Etat turc ne pourront plus voyager en France, car ils ont tenu ces propos ? Que l’on soit pour ou contre cette loi, elle soulève bien des interrogations.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Actualités complémentaires :

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>